Christian Bucher candidat Europe Ecologie – les Verts sur le canton de Brest Saint Pierre

christian cantonalesJe suis Christian Bucher, j’ai 55  ans et je  suis chargé de mission du groupe des élu-e-s Europe Ecologie – les Verts  de Brest et BMO. Je suis porte-parole  du groupe local Europe-Ecologie-Les-Verts Brest et candidat aux prochaines élections cantonales de mars 2011 sur le canton de Brest Saint Pierre, avec Laure Dosso et l’appui de tout un groupe fortement investi. Ma candidature est soutenue par l’UDB (Union Démocratique Bretonne).

Ecologiste convaincu, je me présente aux élections cantonales afin de défendre les valeurs qui me sont chères : la justice sociale, le droit à l’emploi, à l’éducation et à la santé pour tous et bien sûr l’environnement, la lutte contre le dérèglement climatique et la défense de la biodiversité.

Depuis plus de 30 ans, je suis engagé dans les combats écologistes et sociaux : protection de la biodiversité, luttes anti-nucléaire, qualité de l’eau, protection des services publics, réduction des inégalités…

Mon engagement associatif  est constant et solide, membre fondateur d’AE2D (Agir pour un environnement et un développement durable) ou de Mor Glaz ou bien de Tibet Solidarité 29… Je suis aussi membre du Conseil portuaire de Brest où je représente les associations de protection de l’environnement.

Impliqué dans la vie du quartier de Saint Pierre Quilbignon, depuis plus de 25 ans ; j’y ai travaillé dans l’animation socio – culturelle (où j’ai pu monter avec les enfants, des jeunes, des adultes de saint Pierre de nombreux projets) et exercé plusieurs responsabilités associatives, je participe aux instances de consultation où j essaye d’y défendre la qualité de vie de ses habitants.

Laure Dosso est la remplaçante

laure dosso vignette Elle est directrice de Recherches,  ingénieur Géophysicien.

Sa présentation :

 » L’écologie n’est pas une idée nouvelle pour moi et je m’engage aujourd’hui dans le mouvement d’écologie politique EELV car il me semble urgent de passer à l’action !

Entre la droite et la gauche qui toutes deux veulent faire grossir le gâteau, l’une pour que certains en aient une plus grosse part et l’autre pour que chacun en ait une part, il y a la voix EELV qui dit que le gâteau ne peut plus grossir, qu’il faut donc réduire les parts et les distribuer à chacun équitablement. C’est la transformation vers une économie plus juste, plus solidaire et durable et c’est la voie dans laquelle je m’engage aujourd’hui avec enthousiasme.

La planète ne peut pas donner à chacun un mode de vie à l’occidentale où le profit financier est le seul guide. Il faut donc revenir à un mode de vie moins gourmand, s’affranchir de notre dépendance aux énergies fossiles et chercher la performance pour l’humain. Pour cela je soutiens toute orientation visant à

• favoriser une éducation qui éveille à la démocratie, encourage l’autonomie, l’imagination et la créativité et enseigne le respect de la nature et de ses voisins,

• réduire le gaspillage. Promouvoir les économies d’énergies, bâtir différemment et encourager les énergies renouvelables de proximité, repenser les déplacements. Cette action est génératrice d’emplois.

• faire évoluer l’alimentation pour privilégier le produit local, de saison et sans pesticides ni OGM. Cette action encourage le développement de l’agriculture biologique, résout bien des problèmes de qualité de l’eau et a bien sûr des répercussions positives sur la santé et le bien-être.

• partager plus équitablement le travail pour que chacun puisse être dans le bien vivre à chaque période de sa vie.

Je souhaite que chacun(e) de nous puisse agir localement dans ce sens et que les instances de gouvernement retrouvent la sagesse des Iroquois qui ne prenaient pas de décisions sans avoir envisagé leur impact sur les sept prochaines générations (200 ans) ! »

Candidatures soutenues par l’ udb

- la présentation de ma  candidature et de celle de ma  remplaçante  Laure Dosso

  • dans le journal Ouest France :

ici

  • dans le journal Le Télégramme

ici